Livre de base v.0.9.5 disponible!



Une nouvelle année de passée. Après avoir tenté de convertir tous ces documents en LaTeX allez savoir pourquoi, j’ai fini par repartir sur du bon vieux Word. Bref, tout n’a pas été perdu, le travail effectué a permis une restructuration du Livre de base et une excision des passages révélant trop les secrets du monde. Un deuxième livre, les Secrets de l’Aède, est également disponible – son titre est, je pense, assez univoque.

Rendez-vous sur la page des téléchargements pour attraper la version PDF du livre de base dans son état actuel, ou celle des Secrets de l’Aède. Gardez à l’esprit que, même si le travail a commencé il y a des années, il s’agit toujours d’un work in progress, plein de défauts. Je pense notamment à plusieurs points:

– le système de jeu: je ne suis pas un fan des règles, je suis plutôt un MJ improvisateur et RP. Sur les bases que mon ami Thierry avait établies il y a fort longtemps, j’ai cependant essayé de pondre quelque-chose qui satisfasse tout de même ceux qui ont besoin de plus de règles.
– le monde: il y a des inégalités de traitement/de profondeur/de détails entre les zones majeures (Empire, Rike, OPE et Zhongguo), pour des raisons historiques. Le Zhongguo est le plus mal loti, et pour une raison toute simple: manque total d’inspiration…
– cohérence: sur un peu plus d’une centaine de pages pondues en bientôt six ans, et seul la plus grande partie du temps, il y a forcément des incohérences, malgré tous mes efforts…

Malgré ces points, et malgré l’état d’inachèvement du tout, j’ai décidé de poster la version actuelle en ligne et de tenter d’activer les éventuels intéressés. Parce qu’à mon avis, ce qu’il faut maintenant à cet univers, c’est de nouvelles paires d’yeux et, qui sait, de nouvelles petites mimines.

Je tiens à préciser que, dans mon idée, ce JDR devrait devenir un Creative Commons, ou quelque-chose d’approchant. Je pense que l’univers, bien que pas forcément d’une monumentale originalité, a un bon potentiel. Ou pas, mais à partir de maintenant, c’est à vous d’en juger.